Tel était le thème du premier congrès européen des professeurs de français qui a eu lieu du 2 au 5 novembre dernier. Il était organisé par la FIPF (Formation internationale des professeurs de français). Ce congrès a pour objectif selon leurs dires de "donner une impulsion nouvelle", de "produire des produits de promotion de la langue" et de démontrer que "le Français est un réel vecteur d'interculturalité". Le français est multiculturel c'est sûr, mais en ce qui concerne l'interculturalité, la tâche est plus difficile dans le contexte actuel...

Affaire à suivre, j'espère que l'on pourra avoir les résultats du congrès.

Pour plus d'informations consulter le site: http://www.vienne2006.org/