Le departement de l'Aisne a choisi  d'accompagner sa grande "campagne de notoriété" du département par l'enseignement de l'anglais à tout ses habitants:


"Au lieu de dire " terre d’accueil ", nous les habitants de l’Aisne, allons prouver notre sens de l’accueil... et pour le prouver, nous allons tous nous mettre à l’anglais ! L’anglais, parce que c’est une langue qui permet d’échanger avec le monde entier. Le principe est le suivant:quand on visite un pays, dont on ne connaît pas la langue, on emmène souvent un lexique avec quelques phrases de base : saluer, trouver un restaurant, une épicerie… Dans l’Aisne, c’est l’inverse qui va se produire:les habitants auront appris ces petites phrases de base et pourront communiquer avec les touristes. Et c’est sur ce petit effort demandé aux habitants que la communication va se construire."

source (disponible lors de la publication): http://www.aisne.com/modele2_actu.asp?id_actu=46#
(Les mots en gras ont été souligné par moi-même)


aisneglish_instituteDans ce projet "Aisne it's open" il a été distribué à ses habitants une méthode d'apprentissage composée d'un cd et d'un livret d'apprentissage (source France Matin du 17 nov). Je n'ai pas eu accès à ces cd mais ils ont mis en place un site internet qui accompagne la méthode: le Aisne'glish institute. Ce site internet a un public (potentiel) très large qui dépasse le cadre scolaire (sa vocation est en effet tout autre).

Ainsi Ils ont beaucoup développé l'aspect ludique de l'apprentissage. L'interface est très amusante et une troupe de comédien incarne des personnages qui nous accompagne dans l'apprentissage: Patrick, Gisèle, Fernand et Mimile. Vous les retiendrez, ils ont un humour décapant. Seul l'oral est abordé sur ce site: on regargde et on écoute un petit film (l'univers loufoque de nos quatre personnages), et on répète. Ce site n'est ainsi pas complet, mais il cherche simplement à répondre à des besoins spécifiques: la base orale de l'anglais pour comprendre et accueillir un touriste étranger.

Je ne pense pas que cette campagne suffise à apprendre aux axonais l'anglais, mais elle permettra de donner une autre image de la région et peut-être de la France: on est pas obligé de maîtriser parfaitement le français pour aller en France.

Pour vous amuser ou vous perfectionner, visitez le site:  http://www3.aisneglish.com/